temperature de cuisson

Le B. A. ba du régime
Répondre
maloche
Colocataire
Colocataire
Messages : 47
Enregistré le : 25 mai 2013, 21:44
Enquête de référencement : Amené ici par le cite de l association j

temperature de cuisson

Message par maloche »

Bonjour les collocs, je ne sais pas encore ou je dois envoyer ce message mais une question me taraude depuis que je regarde les recettes proposées. Je trouve très souvent des recettes dans lequel les il faut faire revenir des oignons, de la viande, caraméliser des pommes ou cuire dans un four a 180 degrés....J'ai lu le livre du Docteur Seignalet et pense avoir compris qu'après l'eviction des glutens,produits laitiers...il est absolument nécessaire de ne rien faire cuire au dessus de 110 degrés ! !
Je ne comprends pas comment des adeptes du regime peuvent échanger de telles recettes, car a mon avis la difficulté a se nourrir selon les préceptes Seignalet réside essentiellement dans le respect des températures de cuisson afin de ne pas ddégrader ou modifier la nature des aliments préparés.
Je suis moi même ce régime a ma facon depuis 17 mois maintenant, je dis a ma façon car avec la maladie de Crohn ma fonction digestive est très endommagée est ne digérant absolument rien de cru sauf les pommes et les bananes a 17h je mange le cru cuit!!!! Je m'explique: je passe tout ce que je mange a la vapeur douce le minimum de temps nécessaire afin de le rendre accessible a mes intestins...
Vous comprendrez bien que je ne suis pas une puriste mais j'aimerai bien des explications...j'ai rien compris ou c'est pas si important que ça de respecter les températures??????
( je rappelé que j'ai la maladie de Crohn donc porosité intestinale...)
Merci pour la ou les réponses et courage a tous dans ce dur et merveilleux chemin de la vie.
Maloche



Avatar du membre
manon
Site Admin
Site Admin
Messages : 11232
Enregistré le : 27 sept. 2004, 00:00
Enquête de référencement : Livre
Citation : ,Vieux texte biblique"On meurt plus sur sa marmite que de famine"
Localisation : Paris
Contact :

Re: temperature de cuisson

Message par manon »

Tu poses une très bonne question Maloche.

Les recettes à mon avis sont surtout pour ceux et celles qui démarrent le régime et qui ont peur de ne pas savoir quoi manger
On prouve ainsi que c'est possible de rimer santé avec plaisir.
Lorsque l'on prend plus l' habitude et que l'on apprend de son corps , cette notion est moindre , c'est à lui que l'on pense le plus.
Bien pour cela que je ne suis pas pour les menus stéréotypés, les recettes ne sont là que pour une indication.
Un écart en cuisson est moindre que l’absorption des aliments interdits à chacun de s'adapter en fonction de son avancée

Le débat est ouvert grâce à toi .

:bisou:

Dina
Colocataire
Colocataire
Messages : 9
Enregistré le : 10 avr. 2014, 09:56
Enquête de référencement : google

Re: temperature de cuisson

Message par Dina »

Bonjour Maloche,
J'ai fait le même réflexion que toi au sujet de la cuisson des aliments. Il y a peu de personnes qui respectent la basse température et c'est dommage.
Je pense que c' est le fait que cela prend du temps et il faut être super organisée.

J'ai trouvé un site sur la cuisson des viandes à basse température. J'ai tellement de succès auprès de ma famille ou de mes invités avec ces cuissons qui j'ai repris goût à cuisiner la viande. Le voici:

http://www.cuisinebassetemperature.com/ ... %E2%80%A6/" onclick="window.open(this.href);return false;

Tout comme toi j'ai la maladie de Crohn et je dois cuire aussi les fruits. J'ai encore mal au ventre quotidiennement et pourtant je respecte la méthode Seignalet à *donf*
J'essaye le plus possible de manger GAPS, sans aucun féculents mais mon estomac ne supporte pas et j'ai faim.
Pour rappel, j'ai aussi une candidose ce qui implique aucun sucre.

Vanaheim
Colocataire
Colocataire
Messages : 19
Enregistré le : 18 févr. 2013, 21:37
Enquête de référencement : moteur de recherche

Re: temperature de cuisson

Message par Vanaheim »

Bonjour Maloche,

Et si les fruits étaient la solution ? (les légumes avec leurs fibres hard et leur amidon on est quand même pas hyper adaptés) :)
Tu devrais t'intéresser au frugivorisme, il y a des témoignages vidéo sur la maladie de Crohn il me semble :

A lire en premier http://vivrecru.org/download/pdf/Guide% ... givore.pdf" onclick="window.open(this.href);return false; (alors on peut croire à la théorie que la cuisson de la viande nous a rendus plus intelligents, mais honnêtement si on regarde la nature qui sont les animaux les plus intelligents, les carnivores ou les frugivores ;) ? (dont fait partie le peroquet qui est capable de parler)).

http://vivrecru.org/des-temoignages/" onclick="window.open(this.href);return false;
http://vivrecru.org/maladie-de-crohn-et ... neralisee/" onclick="window.open(this.href);return false;

Les jus et surtout l'aloe vera pourraient-êtres salutaires aussi !

Des vidéos très intéressantes à voir (même si maintenant que j'ai suivi pleins de vidéos du Dr. Morse je suis pas vraiment d'accord sur les lavements) :

http://vivrecru.org/les-intestins-un-co ... -partie-1/" onclick="window.open(this.href);return false;
http://vivrecru.org/les-intestins-un-co ... de-lombre/" onclick="window.open(this.href);return false;
http://vivrecru.org/questions-et-repons ... re-partie/" onclick="window.open(this.href);return false;
http://vivrecru.org/questions-reponses- ... a-methode/" onclick="window.open(this.href);return false;

Tu en as des recherches à faire maintenant, bon courage ! :)

Dina
Colocataire
Colocataire
Messages : 9
Enregistré le : 10 avr. 2014, 09:56
Enquête de référencement : google

Re: temperature de cuisson

Message par Dina »

Je ne suis pas d'accord avec toi Vanaheim, suivant le degré de la maladie de Krohn, les fruits crus augmentent les douleurs des intestins, sans oublier les diarrhées et tout et tout. Je l'ai testé, c'est tout simplement INSUPPORTABLE

Vanaheim
Colocataire
Colocataire
Messages : 19
Enregistré le : 18 févr. 2013, 21:37
Enquête de référencement : moteur de recherche

Re: temperature de cuisson

Message par Vanaheim »

Bonjour Dina,

J'imagine que c'est très dur ce que tu as et que tu souffres beaucoup je te souhaite un bon courage !

En fait j'ai vu plusieurs témoignages de frugivores qui ont soigné leur Crohn de cette manière, si tu as besoin de cuire pour améliorer ta douleur c'est une bonne chose mais il faut aussi prendre conscience que la douleur est signe d'inflammation à cause d'acides, tu auras des conseils beaucoup plus adaptés sur le site je pense.
Il y a beaucoup de personnes avec Crohn qui guérissent, tu peux utiliser le moteur de recherche sur le site que je t'ai donné pour te renseigner plus si ça peut t'aider, bien sur je ne détiens pas de vérité absolue j'essaie de vous apporter d'autres approches à l'alimentation crue que Seignalet ;).

Avatar du membre
Laurette
Participants à la Gérance
Participants à la Gérance
Messages : 11365
Enregistré le : 22 juin 2011, 11:55
Enquête de référencement : gourmandines
Citation : Il faut toujours prévoir l'imprévu !
Localisation : Luberon
Contact :

Re: temperature de cuisson

Message par Laurette »

En ce qui concerne la température de cuisson...je pense que chacun doit agir selon son ressenti physique mais aussi psychologique.
Personnellement, je suis à 100% sans gluten, sans caséine, sans maïs (et sans foot dirait Patrick's :mdr3: ) depuis 1 an et demi, je ne fais jamais d'écart (je suis hyper rigoureuse), je mange beaucoup de cru mais je m'octroie certains plaisirs en cuisson selon les jours, le temps, les saisons, mes envies, ma famille et ma vie sociale... Moyennant quoi, je vais 100 fois mieux !!!! :pompom: :pompom:
Si les progrès tardent à venir, alors on vérifie ses cuissons et on force sur le cru.
Mais chacun est libre et il n'y a pas UNE alimentation parfaite, chacun s'adapte selon son organisme.
L'important, c'est le résultat !!!!! :)
Laure
http://www.jas-des-amouries.com
Plus ou moins fibro, plus ou moins pso, plus ou moins "on ne sait pas quoi "....depuis plus de 6ans. Mais qui va tellement mieux avec sa nouvelle alimentation ! Merci l'Appart' !

Avatar du membre
PatrickS
Participants à la Gérance
Participants à la Gérance
Messages : 14323
Enregistré le : 11 févr. 2009, 15:35
Enquête de référencement : moteur de recherche + lien de Petzouille
Citation : Un jour à la fois
Localisation : Saint Cosme en Vairais (Sarthe)
Contact :

Re: temperature de cuisson

Message par PatrickS »

Bonjour,

Le poisson est le plus souvent poché pour moi. Mais quand j'en ai envie (aujourd'hui par exemple), il est passé à la poêle (filet de bar).
Avec ça, de la salade (donc du cru) et du riz (cuisson à moins de 100°).

C'est plus facile de tenir si on peut se permettre certains écarts (en température) pour des plaisirs ponctuels (ou fénéantise pour ma part, quand j'ai pas mal de boulot et que je fait un poulet rôti et des frites).

Patrick
SEP primaire progressive depuis 2002, seul traitement: le régime Seignalet depuis fin mars 2009


https://www.facebook.com/pages/Sans-Glu ... 9198110360

Avant de poster, merci d'utiliser le moteur de recherches, la réponse est surement déjà là : http://www.lappart-des-spasmos.fr/forum/search.php

Avatar du membre
Pierre C.
Participants à la Gérance
Participants à la Gérance
Messages : 1337
Enregistré le : 21 août 2009, 20:07
Enquête de référencement : google
Citation : Asthme en rémission totale grâce à l'alimentation Seignalet.
Localisation : Paris

Re: temperature de cuisson

Message par Pierre C. »

Il ne faut pas devenir un obsédé du thermomètre, car cela peut nous faire perdre de vue le plus important : il faut toujours garder une bonne proportion de cru, par rapport au cuit (quel qu'il soit). Au risque de décevoir : l’intérêt du 110 degrés par rapport au 180 degrés est à la marge, en comparaison des bénéfices du cru. Bien sûr, si on consomme une majorité de cuit, il faut vraiment faire attention aux températures de cuisson quotidiennes. Mais si on consomme une grande proportion de cru tous les jours, quelques "écarts" de cuisson haute température sont vraiment négligeables.

Si tu souffres de maladie de Crohn, je te conseille d'essayer les seuls aliments crus parfaitement inoffensifs pour les intestins les plus fragiles : les protéines animales. Étant dénués de fibres, ces aliments n'ont pas du tout le même effet que les végétaux crus. A l'état cru, ils ne provoquent pas non plus de putréfactions dans les intestins, en partie car ils sont beaucoup plus difficile à consommer en quantités excessives.
-> jaunes d'oeufs et viandes crues bio, sashimis. Consomme-les seuls pour commencer (juste avec une matière grasse), puis vois les associations que tu supportes (légumes cuits, etc.).

Ce sont les aliments les plus riches nutritionnellement et les plus facile à digérer par les intestins fragiles, ils sont donc une bénédiction pour les malades de Crohn.
"La nature n'a besoin d'aucun remède – elle ne demande que l'opportunité d'exercer sa propre prérogative d'auto-guérison." J. H. Tilden

Vanaheim
Colocataire
Colocataire
Messages : 19
Enregistré le : 18 févr. 2013, 21:37
Enquête de référencement : moteur de recherche

Re: temperature de cuisson

Message par Vanaheim »

En fait ce n'est pas parce qu'il n'y a pas de fibres que ce n'est pas irritant pour les intestins (essaie de boire de la javel par exemple, il n'y a pas de fibres et pourtant ...).
Les protéines animales sont extrêmement acidifiantes et vont congestionner le milieu interstitiel des intestins, créant de la plaque mucoïdale et des diverticules remplies de matières en putréfaction (et passablement être très éprouvantes pour les reins si en trop grandes quantités, on devrait pas manger de viande plus de deux fois par semaine à mon avis, on a pas des reins de carnivores ni les dents pour bien mâcher donc les enzymes pour digérer les protéines qu'on a en petites quantité, bonjour le travail).
D'ailleurs si vous regardez bien, la période de notre vie où nous avons le plus de développement tissulaire, c'est à dire quand nous sommes bébés, il faut voir la proportion calorique que contient le lait maternel ... 3% de protéines (et 1% à la fin) ... Le hoax des protéines est compris depuis longtemps et pourtant on l'agite encore un peu partout parce que la plupart des adultes actuellement ont le système nerveux H.S et ont besoin des hormones des produits animaux 2 ou 3 fois par jour pour tenir la route (et non je ne suis pas un activiste végétalien parce que je n'exclus pas totalement les produits animaux de l'alimentation, je vous informe juste de ce que j'ai appris, et puis bonjour la viande crue, les oeufs crus, c'est vraiment immonde par rapport à un bon fruit doux).

Je suis d'accord sinon pour la remarque sur le cru et le cuit sinon.

Par contre de la banane très mure avec beaucoup de tâches noires (pas mâchées) cela vous fait mal aussi ?

L'aloe vera et des jus avec plein de curcuma et gingembre devraient être très bénéfiques à mon avis.
Moi si j'étais en Crohn je me ferai plein de jus (pommes céleri par exemple avec de l'aloe vera, ils en vendent sur orkos http://www.orkos.com/index_FR.php" onclick="window.open(this.href);return false;) et quelques fruits très doux comme la banane mûre à volonté ;).

maloche
Colocataire
Colocataire
Messages : 47
Enregistré le : 25 mai 2013, 21:44
Enquête de référencement : Amené ici par le cite de l association j

Re: temperature de cuisson

Message par maloche »

En réponsea vanaheim, je pense qu'avec la maladie de cCrohn on ne considere pas le régime de la même façon qu'avec les autres pathologies. En effet il y a les "règles" a respecter et il y a la réalité du quotidien avec les diarrhées, les douleurs, les périodes calmes et celles ou tout est limite du supportable. Et la le lien avec l'alimentation est direct!!
Alors même si dans l'absolu il faut se rapprocher du cru dans la réalité avec cette foutue maladie on en est souvent loin.....
Maloche

Vanaheim
Colocataire
Colocataire
Messages : 19
Enregistré le : 18 févr. 2013, 21:37
Enquête de référencement : moteur de recherche

Re: temperature de cuisson

Message par Vanaheim »

Oui je me doute bien, pour ça que je te propose de voir des témoignages et des idées auxquelles tu n'aurais pas pensé :super:.

Mais si la banane bien mure te fait mal à en mourir je me demande comment tu fais pour t'alimenter ?

En tout cas bon courage ça ne doit vraiment pas être facile !

maloche
Colocataire
Colocataire
Messages : 47
Enregistré le : 25 mai 2013, 21:44
Enquête de référencement : Amené ici par le cite de l association j

Re: temperature de cuisson

Message par maloche »

Pour répondre a pierre c, merci pour l'explication de la viande crue, mais je n'y arrive pas! Si ce n'est un mini steak haché cru en sortie de poussée quand je me sent complètement denutrie et que je ne peux manger qu'une toute petite quantité.
J'ai bien compris le fait qu'il est bon de fractionner les repas pour d'assimiler qu'une chose a la fois, mais ça veux aussi dire plus de repas....donc plus souvent besoin d'aller a la selle.....
Merci pour tous les conseils
Maloche

Vanaheim
Colocataire
Colocataire
Messages : 19
Enregistré le : 18 févr. 2013, 21:37
Enquête de référencement : moteur de recherche

Re: temperature de cuisson

Message par Vanaheim »

J'ai aussi vu dans ton cas que des personnes faisaient des cures de jus avec le paquet sur les plantes médicinales (curcuma, aloe vera, boswelia ...) car elles ne pouvaient rien avaler et que ça les aidait beaucoup. Je te recommande vivement de te renseigner !

Avatar du membre
Pierre C.
Participants à la Gérance
Participants à la Gérance
Messages : 1337
Enregistré le : 21 août 2009, 20:07
Enquête de référencement : google
Citation : Asthme en rémission totale grâce à l'alimentation Seignalet.
Localisation : Paris

Re: temperature de cuisson

Message par Pierre C. »

Vanaheim a écrit :Les protéines animales sont extrêmement acidifiantes et vont congestionner le milieu interstitiel des intestins, créant de la plaque mucoïdale et des diverticules remplies de matières en putréfaction (et passablement être très éprouvantes pour les reins si en trop grandes quantités, on devrait pas manger de viande plus de deux fois par semaine à mon avis, on a pas des reins de carnivores ni les dents pour bien mâcher donc les enzymes pour digérer les protéines qu'on a en petites quantité, bonjour le travail).
Voilà le hoax intégral.

Je suis désolé, mais la théorie acido-basique alimentaire ne fonctionne pas pour les protéines animales accompagnées de suffisamment de lipides. C'est prouvé entre autres par l'alimentation traditionnelle des Inuits, extrème mais instructive : ils étaient purs carnivores une grande partie de l'année. A en croire les mythes anti protéines animales, ils auraient s'auto-dissoudre dans de l'acide, ou avoir des os fragiles comme du verre ! Mais c'est tout le contraire : ils ont prospéré dans les conditions les plus rudes existantes sur Terre. Je ne parle même pas de nos ancêtres européens qui ont survécu aux ères glacières, certainement pas grâce aux fruits tropicaux, et même assurément en l'absence du moindre fruit décent 99% de l'année.

D'autre part, les putréfactions nocives n'ont lieu qu'en présence de protéines dénaturées par la cuisson. Les excès modérés de protéines crues sont normalement gérés par une flore intestinale adaptée, et ne produisent pas de sous-produits toxiques. Peut-être faudrait-il consommer les protéines en grand excès, or cela est impossible lorsqu'elles sont crues (et suffisamment dissociées des féculents).

Pas de problème pour les reins non plus tant qu'ils ne sont pas surchargés de travail par des déchets de cuisson ou un excès de minéraux à éliminer.
Vanaheim a écrit :et puis bonjour la viande crue, les oeufs crus, c'est vraiment immonde par rapport à un bon fruit doux).
C'est une habitude culturelle, ou une aversion causé par le mental, un choix éthique ou autre. Mais une fois le corps ré-habitué, désinhibé, et désencrassé, son instinct reprend ses droits et nous indique ce qui est bon pour lui. Suivant les besoins du corps, un oeuf cru peut devenir aussi rafraichissant qu'un fruit frais (même le blanc, je ne rigole pas, je l'expérimente souvent !)
Je ne parle pas de ma première entrecôte crue ou de la moelle fraiche... la jouissance incroyable du corps qui retrouve enfin le "super aliment" dont ses gènes avaient gardé la mémoire lointaine...
Mais évidemment je parle de produits animaux de qualité irréprochable, bio. Pas besoin de s'en gaver, mais une petite quantité quotidienne est inestimable pour l'organisme.


Pour finir, j'aimerais, Vanaheim, que tu ne viennes pas ici à l'Appart égarer les malades de Crohn avec une propagande végétarienne car c'est vraiment un luxe qu'ils ne peuvent pas se permettre. Leur système digestif étant en grande détresse, ils ont besoin de la nourriture la plus dense nutritionnellement (en particulier contenant beaucoup de protéines et de lipides, pour participer à reconstruire la muqueuse intestinale) et la moins agressive pour les intestins, et ce sont justement les produits animaux (idéalement : crus, ou peu cuits). Libre à chacun de devenir végétalien ou même tenter de se nourrir de prana une fois la santé retrouvée, mais avant il faut se plier aux lois issues de notre évolution pour régénérer durablement un système digestif défaillant.


Pour Maloche : si j'ai bien compris, tu n'y arrives pas par dégout, et non par un mauvais effet sur tes intestins ? Il faut te réhabituer doucement, effacer les a priori culturels et les propagandes délétères au sujet de la viande, et laisser parler à nouveau l'instinct de ton organisme. Le jaune d'oeuf cru en guise de sauce ne devrait pas poser de problème. Un peu de jambon cru ou saucisson sec (avec le moins de conservateurs possible), c'est de la viande séchée crue, très bénéfique aussi, et qui contient des probiotiques naturels utiles à la digestion des viandes. Tu devrais bien trouver un poisson cru ou mariné dans du jus de citron qui te convient.
"La nature n'a besoin d'aucun remède – elle ne demande que l'opportunité d'exercer sa propre prérogative d'auto-guérison." J. H. Tilden

Répondre
  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message
  • temperature de cuisson
    par gilidcils » 20 nov. 2010, 19:02 » dans Le Salon
    7 Réponses
    3173 Vues
    Dernier message par Pierre C.
    21 nov. 2010, 15:45
  • Cuisson basse température
    par pattismith » 29 juin 2013, 20:07 » dans Le Salon
    9 Réponses
    2176 Vues
    Dernier message par PatrickS
    02 juil. 2013, 09:12
  • cuisson basse température
    par Cortaline » 29 mars 2013, 19:40 » dans Le Salon
    8 Réponses
    2167 Vues
    Dernier message par Profil Supprimé
    31 mars 2013, 18:28
  • USTENSILES DE CUISSON BASSE TEMPERATURE
    par frisé » 01 mai 2009, 22:24 » dans Les ustensiles
    33 Réponses
    11335 Vues
    Dernier message par La Daurade by DG
    23 août 2014, 18:18
  • La cuisson basse température validée par l'académie de
    par MarcO68 » 25 mars 2014, 12:23 » dans Vestibule
    2 Réponses
    343 Vues
    Dernier message par mirzoune
    25 mars 2014, 19:31
  • riz noir bio ? le faire tremper avant cuisson ? quelle cuisson ?
    par flöchen » 04 févr. 2011, 22:10 » dans Céréales et pseudos céréales
    5 Réponses
    3719 Vues
    Dernier message par chocolatina
    06 févr. 2011, 14:08
  • Bon plan four basse température
    par lootika » 01 févr. 2011, 14:11 » dans Les ustensiles
    5 Réponses
    2253 Vues
    Dernier message par flöchen
    02 févr. 2011, 21:57
  • Température des boites de légumes en conserve
    par pm12 » 19 mai 2011, 08:33 » dans Le Salon
    5 Réponses
    2342 Vues
    Dernier message par frydek
    21 mai 2011, 12:48
  • Foie Gras Mi cuitBasse température.
    par maï » 17 avr. 2007, 19:20 » dans Recettes à base de volaille
    15 Réponses
    9424 Vues
    Dernier message par gilles_de_rays
    12 déc. 2006, 19:19
  • conservation des oeufs à température ambiante
    par coco74 » 09 mars 2013, 15:46 » dans La Chambre d'Amis
    3 Réponses
    552 Vues
    Dernier message par anonyme12
    09 mars 2013, 18:41
  • Four Vapeur : Technique, Recettes basse température.
    par clairette » 07 févr. 2007, 22:10 » dans Les ustensiles
    2 Réponses
    2479 Vues
    Dernier message par gilles_de_rays
    06 févr. 2007, 19:23
  • Température de conservation des vitamines, minéraux et huile
    par peluche » 31 juil. 2008, 15:30 » dans Le balcon
    21 Réponses
    1320 Vues
    Dernier message par cocotte
    28 juil. 2008, 19:38
  • Cuisson 110 ° C ou 230 ° F
    par anonyme12 » 02 sept. 2013, 14:53 » dans Le dressing
    23 Réponses
    968 Vues
    Dernier message par Noezic
    24 sept. 2013, 18:07

Retourner vers « Le Salon »