depression adolescent, comment faire??

Ce que les mamans et les mamies en feront.
Répondre
Avatar du membre
marya
Participants à la Gérance
Participants à la Gérance
Messages : 7004
Enregistré le : 07 mars 2008, 00:00
Enquête de référencement : forum Mélodie
Citation : COEUR CORPS ESPRIT NE FONT QU'UN
Localisation : marseille

Re: depression adolescent, comment faire??

Message par marya »

Dernier message de la page précédente :

hello Nad,
excellente l'idée d'écrire ce qu'on a sur le coeur, mais toi aussi
fais le.
souvent lorsque les enfants sont absents, on a envie de leur parler
de les embrasser, ou même de crier un bon coup,
perso, j'envoie un mail à ma fille (25ans)immature et trés égoîste, elle a une petite fille de 5 ans
il est trés difficle de parler devant la gamine qui capte tout. on fait attention aux mots employés
ça marche bien ce système, jusqu'à la prochaine, mais au moins on peut leur dire notre amour,
nos angoisses, nos envies, nos rêves ça passe mieux que le face à face.
il y a aussi la possibilité d'un voyage avec les assos, qui emmenent les ados
dans les pays défavorisés pour un chantier ou autre. souvent les jeunes en reviennent transformés.
je suis de tout coeur avec toi, du fait que tu t'en préoccupes, ça va s'arranger, tu vas faire pour le mieux
et surtout viens nous en parler,
Ne peux-tu pas t'offrir un week end avec lui ? en MP je te donne un tuyau.
bisous :bisou: :bisou:



Avatar du membre
maï
Colocataire
Colocataire
Messages : 5783
Enregistré le : 24 août 2006, 00:00
Enquête de référencement : Moteur de recherche
Citation : La quiche en informatique
Localisation : QUIMPER

Re: depression adolescent, comment faire??

Message par maï »

Bonjour Nad,
Je serai bien présomptueuse de te donner des conseils.
Mais lui as-tu dis ce que toi tu ressens ?
Moi je "fonctionne" comme ça avec mes élèves quand ils ne vont pas bien.
Il ne sert à rien de les questionner, de leur dire ce qu'ils doivent faire ......... ils sont verrouillés, on ne peut entrer de force.
Alors, je leur dit tout simplement la peine que j'ai à les voir ainsi malheureux, mon sentiment d'impuissance, mon envie de les aider, mais mon manque de compétence en la matière. Je leur dis que je suis malheureuse de les voir ainsi, que je souhaite les aider et que je suis à leur disposition pour toute discution. Que je ne les juge pas, que je suis impuissante mais que s'ils veulent une oreille attentive et discrète, je suis là, ils peuvent me trouver et venir me parler ou me remettre tous les messages qu'ils veulent.
Celà à marché avec plusieurs ados qui recherchaient un adulte qui les écoute sans les juger et sans leur coller des étiquettes.
C'est plus facile avec un adulte qui n'est pas un "parent" ou un médecin.
Peut-être peux tu trouver dans ton entourage qu'elqu'un qui acceptera de lancer une petite bouée à laquelle il pourra se rattraper.
Je suis de tout coeur avec toi car voir son enfant mal dans sa peau est quelque chose de très difficile à vivre.
Bon courage et grosse bises à vous tous :gros bisous:
Image
Mieux vaut allumer une bougie que maudire les ténèbres. [Lao-Tseu]
Polyarthrite rhumatoide - Régime Seignalet depuis 2004 - plus aucune douleur ni aucun traitement médical depuis 2006

Avatar du membre
Xena
Colocataire
Colocataire
Messages : 1801
Enregistré le : 21 août 2009, 16:36
Enquête de référencement : recherche
Citation : un jour le vent tournera, direction meilleur

Re: depression adolescent, comment faire??

Message par Xena »

bonjour à tous,
merci Maï pour ta reponse.
voilà qq nouvelles, aujourd'hui c'est le troisième jour que je consacre à mon fiston, hier nous avons passé une super journée... je le sens plus detendu depuis notre petite discussion...
ce matin il est venu avec moi chez la magnetiseuse... nous nous sommes baladés , avons pris un café ensemble, et dans la salle d'attente il etait la coqueluche, on lui a même demandé de regler des tel portables... il avait le sourire.... il a pris cette expérience avec beaucoup de positivité.... il a dit en sortant que la magnetiseuse l'avait presque endormi et lui avait coupé les jambes.... il veut bien y retourner :amen:
elle m'a dit qq seances pour evacuter le stress et l'angoisse qu'il garde en lui....
en sortant nous sommes passés chez kfc (belle entorse pour mon regime :| ) mais cela lui fisait plaisir.
je pense aller promener ensemble cet apres midi car nous avons un soleil magnifique :) bon après midi
et encore merci pour toutes vos idées et messages,
nad
:bisou:
corps douloureux, colon irritable et fistules anales, fatigue chronique,
thyroïdectomie totale, arthrodèse cervicale C6C7 suite hernie discale.

Avatar du membre
dubbleace
Colocataire
Colocataire
Messages : 2822
Enregistré le : 08 janv. 2007, 00:00
Enquête de référencement : Amené ici par
Citation : la racine de l agitation de l esprit est l ignorance
Localisation : saone et loire

Re: depression adolescent, comment faire??

Message par dubbleace »

bonjour nad
comment te sent tu aujourdhui est ce que ton fils va un peu mieux ? est ce que la magnetiseuse la revu ? tiens nous au courant de son evolution :bisou:

seroto
Colocataire
Colocataire
Messages : 71
Enregistré le : 18 janv. 2010, 19:16
Enquête de référencement : autre

Re: depression adolescent, comment faire??

Message par seroto »

BOnjour Nad,

je lis seulement ce fil aujourd'hui.
Ton fils doit être content d'avoir passé du temps avec toi. Il n'empeche que son profil est différent d'un autre enfant et que les hauts et les bas sont des typicités de la précocité et ça l'est aussi des adultes anciens précoces. Car, comme l'appellation ne l'indique pas, et contrairement à ce que l'on voudrait nous faire croire, la "précocité" ne passe pas avec l'âge, elle est juste plus "planquée" tant l'enfant qui devient ado puis adulte a appris à faire comme s'il était comme les autres. Quitte à se faire du mal , quitte à s'inhiber, à oublier qui il est réellement.
Avec de véritables souffrances. Et parfois des somatisations allant jusqu'à la maladie.

Je ne sais pas dans quelle region tu habites, mais peut-être peux tu trouver de l'aide pour ton fils auprès des assoces que sont l'ANPEIP et l'AFEP. Du moins pour avoir l'adresse d'un psy, un qui reconnait la precocité et non pas qui fait semblant d'y croire... Les medecins et les psychologues ne sont pas les mieux informés sur le sujet. Si le psy a eu affaire dans sa vie perso à ce type de profil, voire s'il en est , c'est mieux. Mieux pour l'alliance qu'il pourra créer avec ton fils, car ainsi celui-ci s'il le teste comme iln'a pas manqué de le faire avec les autres, aura finalement toute confiance en lui et perdra ses velleités de manipulation pour se faire veritablement aider...

Avatar du membre
manon
Site Admin
Site Admin
Messages : 11710
Enregistré le : 27 sept. 2004, 00:00
Enquête de référencement : Livre
Citation : ,Vieux texte biblique"On meurt plus sur sa marmite que de famine"
Localisation : Paris
Contact :

Re: depression adolescent, comment faire??

Message par manon »

Bonjour


J'en suis toujours à penser que ce gosse aurait tout intérêt à changer son alimentation..........

Avant d'être les adultes que nous sommes ici en perdition nous avons été enfants !

C'est l'accumulation de tous les produits toxiques qui ont pu en partie faire apparaitre nos maladies..

Il faut y sensibiliser les jeunes..

Je suis prête à manger un chapeau que si tu donnes de bonnes habitudes à ton fils , il ira mieux..

Lis ceci, mais avant avec du recul, ton fils n'est ni autiste, ni hyper actif mais il y a des similitudes dans les symptômes .


http://www.sansglutensanscaseine.com/PB ... p?ID=96935" onclick="window.open(this.href);return false;


Bisous Manon

seroto
Colocataire
Colocataire
Messages : 71
Enregistré le : 18 janv. 2010, 19:16
Enquête de référencement : autre

Re: depression adolescent, comment faire??

Message par seroto »

manon a écrit :
J'en suis toujours à penser que ce gosse aurait tout intérêt à changer son alimentation..........
Peut-être aussi oui. Mais en particulier parce que les precoces sont hypersensibles, comprendre par là qu'ils ont un niveau de reactivité très important. Nombre d'entre eux ont developpé des allergies et des maladies auto-immunes. Ca amplifie certes leur mal-être mais ce n'est pas qu'une question de physique. Gérer le sentiment décalage au quotidien est loin d'être simple et sans souffrance non plus pour eux.

Avatar du membre
Xena
Colocataire
Colocataire
Messages : 1801
Enregistré le : 21 août 2009, 16:36
Enquête de référencement : recherche
Citation : un jour le vent tournera, direction meilleur

Re: depression adolescent, comment faire??

Message par Xena »

bonsoir, je viens vous donner des nouvelles de mon fils
après 3 seances chez la magnetiseuse, il rayonne, il parle , il rit, il dort bien....
il me refait des bisous, me dit bonjour, bonne nuit, mange de la soupe (en insistant un peu), aucune remarque à l'ecole depuis une dizaine de jours....
il communique bp plus avec son père et ses freres et soeur, il est retourné à ses cours de vtt mercredi dernier, regarde de nouveau la tv avec nous....
je suis ravie !!!
encore 3 seances avant les vacances et je crois que tout ira pour le mieux....

il se sent bien et a hate de retourner la voir....

bonne soiree
nad :main:
corps douloureux, colon irritable et fistules anales, fatigue chronique,
thyroïdectomie totale, arthrodèse cervicale C6C7 suite hernie discale.

Avatar du membre
nananina
Colocataire
Colocataire
Messages : 508
Enregistré le : 28 nov. 2009, 18:24
Enquête de référencement : google
Citation : « Il faut allier le pessimisme de l'intelligence à l'optimisme de la volonté »

Re: depression adolescent, comment faire??

Message par nananina »

Bonsoir,

Je découvre ce fil intéressant. Il me semble que le principal pb à prendre en considération chez les enfants/ados/adultes précoces c'est qu'ils ont la particularité de prendre conscience "précocement" de ce qu'est la mort, à un âge où ils n'ont pas la maturité pour le gérer au mieux. Pour l'enfant classiquement la mort est d'abord un long sommeil, puis c'est quelque chose de réservé aux personnes "très vieilles", etc...Les enfants précoces ont souvent des angoisses de mort, pour eux, pour leur proches a fortiori s'ils sont malades, cela les rend hypersensibles. A l'adolescence, cela peut se traduire par des conduites ordaliques, qui visent "paradoxalement" à se confronter à la mort, dans des conduites à risques, en éprouvant les limites qu'elles soient corporelles ou liées à une loi symbolique. Je pense effectivement que lui suggérer d'écrire est une très bonne idée, même d'écrire que pour lui. Parler de ta maladie avec lui semble l'avoir rassurer. L'idée de l'initier progressivement à une meilleure alimentation est aussi importante, tant physiquement que psychiquement, car lui apprendre qu'il peut en partie "maîtriser" sa santé, par le biais de l'alimentation, pourrait le rassurer quant à d'éventuelles angoisses de mort, de maladie. Pour une consultation psycho, il est toujours intéressant de voir une neuropsychologue, mieux formée aux tests et habituée à suivre des enfants soit en difficultés soit précoces. Mais généralement à cet âge c'est dur de les amener à consulter, alors il faut tenter des alternatives comme le sport, les activités artistiques, etc...Quoiqu'il en soit ton fils a l'air en réelle souffrance, et je suppose qu'il ne s'est pas confié aux psys qu'il a vu sinon ils auraient enchainé sur un suivi régulier. Après, tout est question de disponibilité et de condition de travail, certains centres sont tellement débordés maintenant. Perso, je ne conçois pas une séance en deça de 45 minutes! Voilà juste quelques idées en vrac pour te donner des pistes de réflexion, mais chaque enfant est différent et c'est souvent les mères qui connaissent le mieux leur enfant, alors suis ton intuition tout simplement!!!
:bisou:
Maladie de Gougerot Sjogren Régime depuis Novembre 2009 en rémission grâce au régime depuis novembre 2010 !

Avatar du membre
Xena
Colocataire
Colocataire
Messages : 1801
Enregistré le : 21 août 2009, 16:36
Enquête de référencement : recherche
Citation : un jour le vent tournera, direction meilleur

Re: depression adolescent, comment faire??

Message par Xena »

bonsoir et merci nananina
il n'a effectivement pas voulu se confier.... j'ai eu beau essayer les centres, les psy privés, rien n'y a fait....

je lui parle plus, lui accorde du temps, le dirige vers une meilleur alimentation, et je vais essayer de le faire ecrire....

je ne sais pas pourquoi mais je suis tellement positive en ce moment que je pense etre sur la bonne voie :pompom:

bonne nuit

nad :bisou:
corps douloureux, colon irritable et fistules anales, fatigue chronique,
thyroïdectomie totale, arthrodèse cervicale C6C7 suite hernie discale.

Avatar du membre
dolly01
Colocataire
Colocataire
Messages : 893
Enregistré le : 16 mars 2009, 16:46
Citation : nous devons donner ,non seulement ce que nous avons ,mais aussi ce que nous sommes !

Re: depression adolescent, comment faire??

Message par dolly01 »

:hello:
avec ce fils je suis comme une éponge, si il est mal je suis mal, je ressens de suite son malaise... si il me met la pression cela m'epuise et me rend malade, il n'a même pas besoin de parler pour cela....
....et il le sait ..le sent ...s'en rends compte ...son moyen de communiquation est là ....dans le mutisme ,dans la négation ,le refus ,la défensive ...un moyen comme un autre de s'exprimer,de dire j'ai besoin de vous
j'ai passé la journée avec lui , on a regardé la tv, fait le recyclage, un cake, des devoirs d'anglais et joué à mario sur la wii .... il a semblé content...je pense que notre discussion d'hier soir lui a fait du bien...enfin je l'espère.
...c'est ce qu'il réclame ..toujours de l'attention ,étre entouré ..RASSURE ..il me semble qu'il est géré par les peurs ...et nous pourrions méme aller jusqu'a des peurs intra-utérine ou accouchement ou bébé !!.....la peur d'etre jugée par un manque indéniable de confiance en lui ..peur de ne pas dire la bonne parole ..peur de se livrer ...et tout devient épreuve !

comme tu le dis ..la magnétiseuse NE LUI A RIEN DEMANDE ...et le fait d'avoir réussi à accepter et supporter cette séance ,a du le remettre en confiance comme une victoire sur ses peurs .....il y a blocage certes ....ou ??? :bisou:
spasmophile ..lobectomie partielle thyroide

seroto
Colocataire
Colocataire
Messages : 71
Enregistré le : 18 janv. 2010, 19:16
Enquête de référencement : autre

Re: depression adolescent, comment faire??

Message par seroto »

nananina a écrit : Pour une consultation psycho, il est toujours intéressant de voir une neuropsychologue, mieux formée aux tests et habituée à suivre des enfants soit en difficultés soit précoces. Mais généralement à cet âge c'est dur de les amener à consulter, alors il faut tenter des alternatives comme le sport, les activités artistiques, etc...Quoiqu'il en soit ton fils a l'air en réelle souffrance, et je suppose qu'il ne s'est pas confié aux psys qu'il a vu sinon ils auraient enchainé sur un suivi régulier. Après, tout est question de disponibilité et de condition de travail, certains centres sont tellement débordés maintenant.
euh... des formés aux tests et qui croient réellement à la precocité et qui sont eux même équipés suffisamment pour tenir la route face à ces jeunes interlocuteurs, ça court pas les rues tout de même... Pas étonnant donc que cet ado n'ait pas décidé de faire alliance avec l'un d'entre eux pour se confier, s'ils n'avaient pas ces pré-requis.

nad, fais toi confiance en tant que maman, et vois ce que tu peux faire à partir des resonnances qu'il y a avec toi.

Avatar du membre
nananina
Colocataire
Colocataire
Messages : 508
Enregistré le : 28 nov. 2009, 18:24
Enquête de référencement : google
Citation : « Il faut allier le pessimisme de l'intelligence à l'optimisme de la volonté »

Re: depression adolescent, comment faire??

Message par nananina »

Seroto,

C'est vrai que les psys bien formés aux tests "ne courrent pas les rues" mais par contre on en trouve généralement dans certains services de neuro en milieu hospitalier, ou alors sur les conseils d'associations. Je suis moi-meme neuropsychologue et j'ai exercé cinq ans en neurologie. Certains psychologues scolaires sont également bien formés. Pour le test de référence le WISC ou la WAIS version adulte, généralement ce n'est pas sorcier de le faire passer, alors beaucoup le pratique. Le principal intérêt si l'enfant a déjà été diagnostiqué "précoce" est de créer un accompagnement "de concert" avec l'environnement scolaire et familial pour soutenir l'enfant, parfois envisager une prise d'avance scolaire ou un échange avec les professeurs, etc...Là aussi dans certaines régions, il existe des classes spécialisées...Les enfants précoces ont souvent des domaines cognitifs ou ils sont très performants, et c'est intéressant de les ouvrir à des activités où ils vont développer ces capacités, ce qui sera à la fois valorisant et parfois même ludique (les "échecs" par ex!) car un des pires ennemis de l'enfant précoce est "l'ennui". A contrario, ayant une affectivité à fleur de peau, ils sont souvent tenté d'avoir des périodes de régression au niveau affectif, périodes qu'il ne faut pas contrarier, et accompagner exactement comme tu viens de le faire intuitivement cpasdrole, en leur apportant la maturité d'un regard adulte sur les difficultés de la vie et en le maternant un peu plus que d'habitude, en recevant ses angoisses et son agressivité sans flancher. Chez l'enfant, les progrès sont du reste souvent précédés par une période de régression. Tout cela peut être expliqué à un enfant afin qu'il entende l'utilité d'un suivi psy, mais il ne faut rien lui imposer car le maître mot d'une prise en charge psychologique c'est "la demande", donc il doit au moins acquiescer à la démarche. Après c'est une affaire de feeling pour que l'ado fasse confiance au psy, ce qui n'est jamais simple après plusieurs écueils.

Bien à vous
Maladie de Gougerot Sjogren Régime depuis Novembre 2009 en rémission grâce au régime depuis novembre 2010 !

Avatar du membre
Xena
Colocataire
Colocataire
Messages : 1801
Enregistré le : 21 août 2009, 16:36
Enquête de référencement : recherche
Citation : un jour le vent tournera, direction meilleur

Re: depression adolescent, comment faire??

Message par Xena »

bjr,
nananina mon fils a passé les tests wisc en cm2 ,car il etait mal et pensait etre moins intelligent que son frere..... ce qui etait faut bien entendu... il a un qi sup à 130
pour ce qui est d'en parlé aux profs, alors là je suis contre à 100 % , ils sont fermés ne connaissent rien sur ce type d'enfant ou pas grand chose et croit avoir à faire à des singes savants, les enfants sont alors sujet à des reflexions et on leur demande des resultats qu'ils ne sont pas forcement aptes à donner....
j'en ai fait les frais pour mon premier fils.... allez expliquer à des profs que votre fils de sait pas lire en ce2 !! qu'il est precoce avec un qi de +130, qu'il est dyslexique et qu'il doit sauter une classe !!!! c'est un exercice de style , il m'a fallu batailler dur et me faire confiance pour arriver à mes fins !!! il a sauté le ce2 .... et j'ai du ensuite batailler jusqu'en 5 ème pour que sa dyslexie soit reconnu et enfin pris en charge par la methode de lisbonne..... dès l'appareillage complet et la mise en place des exercices en 1 moins mon fils savait lire courament....
apres un BEPC avec mention il est aujourd'hui en 1 er S à 15 ans.... mais que d'acharnement de ma part..... devant cet enfant qui en ce1 était mal dans sa peau ne voulait plus aller à l'ecole avait mal au ventre , pleurait pour faire ses devoirs..... j'ai du trouvé le pb seul, chercher des solutions sur le net.... trouver les praticiens capables..... appliquer la méthode avec des couts excessifs..... mais aujourd'hui je suis heureuse du resultat....
alors que le 1er praticien de france dans la methode de lisbonne se trouve à 18 km de chez moi, jamais personne ne m'en a dit un mot..... et pour les profs precoce et dyslexique = impossible !!!

voilà pour mon vecu....

merci à tous pour vos conseils.

bonne journee
nadeje :pompom:
corps douloureux, colon irritable et fistules anales, fatigue chronique,
thyroïdectomie totale, arthrodèse cervicale C6C7 suite hernie discale.

Avatar du membre
nananina
Colocataire
Colocataire
Messages : 508
Enregistré le : 28 nov. 2009, 18:24
Enquête de référencement : google
Citation : « Il faut allier le pessimisme de l'intelligence à l'optimisme de la volonté »

Re: depression adolescent, comment faire??

Message par nananina »

Aïe, je vois que tu as eu un parcours difficile, il arrive effectivement qu'une dyslexie masque une précocité, la précocité peut parfois se révéler être plus un handicap qu'un avantage quand il s'agit de rentrer dans le moule scolaire. Chez nous, les CMPP, les psychologues scolaires semblent plutôt sensibilisés puisqu'ils demandent eux-même des bilans psychométriques aux neuropsychologues avec avis pour l'avance de classe. Lorsque l'enfant présente des difficultés il bénéficie de prise en charge pluridisciplinaires (orthophonistes, psychomotricien, psycho...) et toujours en lien avec l'école par le biais de réunions, d'adaptation des horaires scolaires etc...c'est alors les professionnels de santé qui défendent les dossiers des enfants, et les profs sont alors plus réceptifs. Lorsque les choses se passent bien, certains profs préfèrent donner du travail supplémentaire pour avancer sur le programme à l'enfant plutôt que de lui faire sauter une classe. Mais chez nous tout se fait à une échelle "familiale", ce qui rend les personnes plus accessibles. Tout ça pour te confirmer qu'il éxiste des inégalités de prise en charge selon les régions...mais il semble que ton fils présente de grandes similitudes avec ton aîné dans le vécu de sa précocité et suscite la même incompréhension, j'ai peur que tu ne doives à nouveau te battre pour lui, cela dit tu as l'avantage de savoir sur qui t'appuyer maintenant! Je te souhaite bon courage, et donnes nous des nouvelles du petit/grand de temps en temps!
Bien à toi
Maladie de Gougerot Sjogren Régime depuis Novembre 2009 en rémission grâce au régime depuis novembre 2010 !

Répondre
  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message
  • depression
    par marité » » dans Entrée
    18 Réponses
    1158 Vues
    Dernier message par mailcl
  • Dépression
    par tartare » » dans Le séjour
    25 Réponses
    11870 Vues
    Dernier message par noiset
  • dépression et sérotonine
    par magda » » dans Le dressing
    7 Réponses
    1459 Vues
    Dernier message par nanie63
  • depression masculine
    par maï » » dans La Mezzanine
    1 Réponses
    909 Vues
    Dernier message par mam
  • La dépression nerveuse
    par manon » » dans la dépression nerveuse
    9 Réponses
    3137 Vues
    Dernier message par kate
  • Vitamine D et dépression
    par Tyrosine » » dans Le balcon
    29 Réponses
    3820 Vues
    Dernier message par petzouille
  • Toxoplasmose et dépression
    par pattismith » » dans Vestibule
    1 Réponses
    918 Vues
    Dernier message par chriseli2
  • depression et medicaments
    par laziza » » dans médicaments
    28 Réponses
    1844 Vues
    Dernier message par caroline
  • HELP Dépression post partum
    par coco74 » » dans Le dressing
    16 Réponses
    995 Vues
    Dernier message par coco74
  • La dépression et les maladies mentales
    par magda » » dans Le couloir
    7 Réponses
    1262 Vues
    Dernier message par Anonyme
  • désequilibre hormonal et dépression
    par GreenGirl75 » » dans La grande chambre
    5 Réponses
    501 Vues
    Dernier message par manon
  • Dépression saisonnière persistante
    par kate » » dans La fatigue chronique
    0 Réponses
    2068 Vues
    Dernier message par kate
  • Témoignages sur la dépression bi-polaire
    par Acidia » » dans Le dressing
    2 Réponses
    861 Vues
    Dernier message par petzouille
  • Compléments pour dépression?
    par Shadow » » dans Le balcon
    2 Réponses
    1159 Vues
    Dernier message par Shadow
  • nouvelle coloc dépression et fibromyalgie
    par zoe01 » » dans Entrée
    12 Réponses
    1983 Vues
    Dernier message par Elizabeth

Retourner vers « La chambre d'enfants »