Confinement

Avatar du membre
marya
Participants à la Gérance
Participants à la Gérance
Messages : 6979
Enregistré le : 07 mars 2008, 00:00
Enquête de référencement : forum Mélodie
Citation : COEUR CORPS ESPRIT NE FONT QU'UN
Localisation : marseille

Re: Confinement

Message par marya »

Dernier message de la page précédente :

Idem, pour le régime, et bien je cuisine comme d'hab,
Par contre je mange moins, Petit dej vers 9h30,
repas composé de légumes +++++ moins de proteine,
vers 16h. Et le soir une salade de fruits.
Je continue le sport que je faisais depuis 2 mois en salle.
Allez courage, fuyons.



Avatar du membre
patricia59
Colocataire
Colocataire
Messages : 213
Enregistré le : 30 avr. 2018, 17:59
Enquête de référencement : google
Citation : Tout est relatif.
Localisation : Nord de la France

Re: Confinement

Message par patricia59 »

Je remercie le ciel que ça arrive à cette période de ma vie ... Les enfants ados cela aurait été très très difficile (y'aurait eu des morts et pas à cause du corona hihi)

Confinement très cool ! Nous avons nous aussi la chance d'avoir une maison et un jardin, de quoi s'occuper ... En plus il fait du soleil, le, printemps arrive doucement.
Le hic c'est que les enfants aussi confinent et qu'on se voit moins mais on s'appelle. Il y a internet, le téléphone. J'ai mes petites filles chaque soir au tel, on se donne les nouvelles de la journée. Je téléphone régulièrement aux amis, surtout ceux qui sont seuls. Pour l'instant tout le monde va bien, ça devrait durer...

Je pense que c'est beaucoup plus difficile pour celui qui habite en appartement...

Pour les petits enfants c super. Leur père est là, elles en profitent (et réciproquement). Ils jardinent.... Comme dit mon fils qui travaille bcp en temps normal et qui rentre souvent tard le soir : "Cette période est une bénédiction".

Bénédiction , oui ! Pour se recentrer, se retrouver en famille (couple ou noyau), retrouver ses vraies valeurs.... Moins de stress (le poison !)...

Je pense que c'est l'occasion de réfléchir au véritable sens de tout cela (car il y a un sens c certain)... Et à la leçon a en tirer.
Une leçon incomprise reviendra plus forte et celle ci fait déjà très mal, autant faire gaffe.

Je suis persuadée que la réponse ne viendra pas de l'extérieur mais de l'intérieur de chacun d'entre nous....

Le régime aussi (Bernago ;) ) est une bénédiction en ce sens qu'il nous rend plus forts de l'intérieur donc moins vulnérables je l'espère ... Le bémol serait le ...
désencrassage ( à voir!)

Voilà ! Ma recette ? Voir la beauté des choses et si certaines nous paraissent très très moches se dire qu'il y a un sens. Profiter de ce confinement nous offre et pas se focaliser sur ce que l'on n'a plus. Prier pour y voir clair, lâcher prise, profiter du soleil, du printemps (temps de renouveau), de la vitamine D, du Zinc et du magnésium et... A la grâce de Dieu !

Portez vous bien tous (et moi avec ;) )

Bisous !!!!!!!!!!!!!
Patricia

Au départ douleurs partout "atypiques" - Fatigue etc - IRM cérébral et moelle épinières normaux - Radio mains, genoux, chevilles normales (juste un peu d'arthrose) - Au vu des symptômes le médecin a déclaré "tendance spasmophile" - Intolérances gluten et lait -

Avatar du membre
PatrickS
Participants à la Gérance
Participants à la Gérance
Messages : 14512
Enregistré le : 11 févr. 2009, 15:35
Enquête de référencement : moteur de recherche + lien de Petzouille
Citation : Un jour à la fois
Localisation : Saint Cosme en Vairais (Sarthe)
Contact :

Re: Confinement

Message par PatrickS »

Bonjour,

Personnellement, ce confinement ne change pas grand chose sur on train train quotidien.
J'habite (comme d'autres chanceux/ses dans un village, à la campagne( avec un supermarché)µ. Et les promenades journalières pour nourrir les poules ou passer dans le jardin me permettent de profiter du beau temps.

Le seul problème est que, si j'ai envie d'un café (et papoter), je ne peux plus aller au bistro.
Bernargo a écrit :
25 mars 2020, 18:27

Par ailleurs, le régime Seignalet n'est-il pas en quelque sorte un auto-confinement?
Surtout pas. Comme je l'ai dit plus haut, j'ai presque tout dans am communeµ.
Mais...........
A cause du régime, je suis OBLIGE de mm déplacer sur le Mans pour certains produits que je ne trouves pas ici.

Patrick
SEP primaire progressive depuis 2002, seul traitement: le régime Seignalet depuis fin mars 2009


https://www.facebook.com/pages/Sans-Glu ... 9198110360

Avant de poster, merci d'utiliser le moteur de recherches, la réponse est surement déjà là : http://www.lappart-des-spasmos.fr/forum/search.php

Avatar du membre
Bag
Colocataire
Colocataire
Messages : 1337
Enregistré le : 19 déc. 2018, 13:19
Enquête de référencement : Amené ici par moteur de recherche
Localisation : 42(FRAISSES)/ 83( La Londe)

Re: Confinement

Message par Bag »

J'ai aussi la chance de vivre en maison avec un petit extérieur alors c'est plus facile , surtout s'il fait beau. :soleil15:
Mon mari ,qui est professeur des écoles, est à la maison et envoie les devoirs par mail. Mais, comme il fait des décharges de trois directions et n'est pas responsable des classes, il n'est pas trop débordé.
Je commande la nourriture par drive et il va la chercher. Pour l'instant le régime ne me pose pas de problème. J'ai juste un peu de mal à trouver du poisson et de la bonne viande.
Pour ma part, étant à risques, je ne mets pas le nez dehors sauf dans mon jardin. :pour-Talia:
Ma crainte est d'avoir été contaminée à l'hôpital la semaine dernière.Le stress augmente bien sûr mes symptômes mais j'espère que ça ira mieux après la période d'incubation possible soit dans 7 jours.

Mes petits-enfants me manquent mais je peux, quand il fait beau, en voir certains par ma fenêtre.
Nous nous inquiétons pour mon ex-mari ,le père de mes filles, qui est en EHPAD et qui a déjà fait des infections respiratoires. Si le virus entre chez eux nous pouvons lui dire adieu.Nous avons des nouvelles par mail et parfois des vidéos et des photos. Mais depuis le 18 ça s'est tari je suppose qu'ils sont débordés.
Donc le confinement pour moi ne pose pas de problème majeur à part le fait de ne plus voir les copines et de ne pas pouvoir rendre service à la famille. :bisou:
Fibromyalgique depuis 30 ans ou spasmo ?? j'ai des doutes.Neuropathie depuis 10 ans ( périphérique ou petites fibres ?), tumeurs pancréatiques surveillées, et Parkinson . Arrêt des laitages et diminution sucre début 2018 . Seignalet fin 2018.

Avatar du membre
marya
Participants à la Gérance
Participants à la Gérance
Messages : 6979
Enregistré le : 07 mars 2008, 00:00
Enquête de référencement : forum Mélodie
Citation : COEUR CORPS ESPRIT NE FONT QU'UN
Localisation : marseille

Re: Confinement

Message par marya »

Bag a écrit :
26 mars 2020, 10:39
Si le virus entre chez eux nous pouvons lui dire adieu.
C'est la seule chose qui me fait peur et bcp de peine.
Partir seul ou seule.
Si j'avais plus de santé, j'irai aider dans les EHPAD.

Avatar du membre
Bag
Colocataire
Colocataire
Messages : 1337
Enregistré le : 19 déc. 2018, 13:19
Enquête de référencement : Amené ici par moteur de recherche
Localisation : 42(FRAISSES)/ 83( La Londe)

Re: Confinement

Message par Bag »

La seule aide pour le moment est de rester loin d'eux et de croiser les doigts .
Fibromyalgique depuis 30 ans ou spasmo ?? j'ai des doutes.Neuropathie depuis 10 ans ( périphérique ou petites fibres ?), tumeurs pancréatiques surveillées, et Parkinson . Arrêt des laitages et diminution sucre début 2018 . Seignalet fin 2018.

Avatar du membre
clear
Colocataire
Colocataire
Messages : 6633
Enregistré le : 10 oct. 2014, 20:41
Enquête de référencement : Julien Venesson
Citation : à coeur vaillant rien d'impossible

Re: Confinement

Message par clear »

J'ai une copine qui a perdu son mari de 80 ans le 14 mars (pas du covid 19) . Elle habite un petit village où habituellement il doit y avoir 5 ou 6 enterrements par an. Les obsèques de son mari sont prévues pour mercredi prochain (pas encore sûr).
Le curé lui a téléphoné pour lui dire que ce serait une simple bénédiction, avec juste la famille et peut-être directement au cimetière.
Il n'y aura pas de fleurs naturelles sauf peut-être si elle a encore quelques jonquilles dans son jardin.
La fleuriste du village lui a préparé une couronne de fleurs artificielles....

Bernargo
Colocataire
Colocataire
Messages : 211
Enregistré le : 01 mai 2019, 21:21
Enquête de référencement : Amené ici par le Net
Citation : "Rien n'est jamais acquis à l'homme Ni sa force ni sa faiblesse ni son cœur..." (Aragon)

Re: Confinement

Message par Bernargo »

Bonsoir à toutes et tous,

Je remercie celles et ceux qui ont partagé avec les autres colocs la manière dont ils vivaient le confinement.
Je regrette de m'être emporté contre Rochelle. Et je lui pardonne bien évidemment sa mécompréhension de mon message.

Je constate que mes posts prêtent souvent à mécompréhension. La faute m'en revient, bien évidemment. Je suis très compliqué...

J'habite moi aussi... ce qui était, il y a quarante ans un pauvre village ardennais. Mais avec l'essor des banques luxembourgeoises, nombre de travailleurs belges transfrontaliers sont venus s'y installés.

Je dispose d'un grand jardin, et des prés alentours sur lesquels a fait main basse le dernier agriculteur du village, vilipendé par les braves bourgeois qui ont bâti au-delà leurs villas cossues...

Ni mes vieux chiens ni leur vieux maître ne souffrent donc du confinement! Et j'ai la chance que les magasins soient éloignés de quelques kilomètres...

Bien à vous tous!

Bernargo

Avatar du membre
saltarella
Participants à la Gérance
Participants à la Gérance
Messages : 8838
Enregistré le : 28 mars 2015, 08:03
Enquête de référencement : google
Localisation : Alpes de Haute Provence

Re: Confinement

Message par saltarella »

:bisou: bien à toi Bernargo et à tes vieux toutous.
Après m’être souvent emportée après toi me voilà attendrie 😆moi aussi je suis bien compliquée
Rémission totale des symptômes de fibromyalgie, plus de douleurs ni au repos, ni à l'effort. Je peux cuisiner et m'adonner à mes passions sans soucis!
D'ailleurs en parlant de cuisine, vous pouvez voir mes recettes ici et elles sont toutes à l'Appart aussi:
http://assiettedecalee.blogspot.fr/

Avatar du membre
patricia59
Colocataire
Colocataire
Messages : 213
Enregistré le : 30 avr. 2018, 17:59
Enquête de référencement : google
Citation : Tout est relatif.
Localisation : Nord de la France

Re: Confinement

Message par patricia59 »

Mon père est en Ehpad. Ils ont été très réactifs au tout début de l'épidémie. Chacun dans sa chambre tout au long de la journée, plus personne dans les salles communes ni dans les couloirs et aucune visite de l'extérieur. Aucun cas déclaré, c'est une chance.

On se téléphone matin et soir et ce soir gros cafard : sa voisine est malade... La vieillesse il dit. La vie qui continue malgré le corona... Et la mort aussi... Elle a déjà fait plusieurs allers/retours à l'hôpital mais cette fois c'est très compliqué. Sa fille lui rendait visite tous les jours avant le confinement... Plus de visite à ce jour, elle va mourir seule... C'est aussi ça le confinement !

Nous on a eu de la chance. Maman est décédée le 19 février. Nous étions là, autour d'elle... Juste à temps ...

Indépendamment de tout ça ya un témoignage qui circule sur fcb : celui d'une dame juive qui est restée cachée dans une cave avec ses gds parents durant un an ( voire plus) pendant la dernière guerre... Elle dit que nos confinements sont des palaces, à côté de sa cave... Elle a raison... Tout est relatif !!!

Bisous!!!
Patricia

Au départ douleurs partout "atypiques" - Fatigue etc - IRM cérébral et moelle épinières normaux - Radio mains, genoux, chevilles normales (juste un peu d'arthrose) - Au vu des symptômes le médecin a déclaré "tendance spasmophile" - Intolérances gluten et lait -

Avatar du membre
marya
Participants à la Gérance
Participants à la Gérance
Messages : 6979
Enregistré le : 07 mars 2008, 00:00
Enquête de référencement : forum Mélodie
Citation : COEUR CORPS ESPRIT NE FONT QU'UN
Localisation : marseille

Re: Confinement

Message par marya »

Ben oui, vous n'avez pas lu "le journal d'Anne Franck" ?
Allez courage et patience.

Avatar du membre
clear
Colocataire
Colocataire
Messages : 6633
Enregistré le : 10 oct. 2014, 20:41
Enquête de référencement : Julien Venesson
Citation : à coeur vaillant rien d'impossible

Re: Confinement

Message par clear »

moi, si quand j'avais 14 ans et relu plus tard.
Il y en a qui feraient bien de le lire (je ne parle pas d'ici)

Bernargo
Colocataire
Colocataire
Messages : 211
Enregistré le : 01 mai 2019, 21:21
Enquête de référencement : Amené ici par le Net
Citation : "Rien n'est jamais acquis à l'homme Ni sa force ni sa faiblesse ni son cœur..." (Aragon)

Re: Confinement

Message par Bernargo »

Bonsoir,

Lisez aussi "Les écrits d'Etty Hillesum: journaux et lettres, 1941-1943"... Une jeune Juive, contemporaine d'Anne Franck (1914 - 1943 pour Etty; 1929 - 1945 pour Anne); amstellodanoise comme elle; morte elle aussi à Auschwitz, en novembre 1943... Le récit... bouleversant de confiance dans la vie, et dans celui qu'elle appelle Dieu... du graduel processus de confinement imposé par les Nazis aux Juifs de Hollande.

Chrétiens, Juifs et Musulmans ont tenté de l'embrigader sous le régime de leur croyance. Mais, selon moi, sa foi dans la vie, dans le genre humain - et ceci aux pires heures de l'histoire du XXè siècle - et en ce/celui qu'elle appelle Dieu, la situe bien au-delà de toute croyance homologuée...

"Le Journal et les lettres d'Etty Hillesum font partie du trésor secret, non répertorié, de l'humanité, au même titre que les livres de Varlam Chalamov, Primo Levi, Robert Antelme... Ou que les poèmes de Nelly Sachs et de Paul Celan. Ecrites dans l'urgence, en marge de l'horreur, ces pages opposent l'absolue résistance d'une parole humaine au silence que les bourreaux imposent et entretiennent pour mener à bien leur oeuvre de mort. En outre, Etty Hillesum donne à la notion de témoignage une rare profondeur : éclairée par une lumière qu'on dirait miraculeuse, l'intériorité semble connaître, au contact de l'épouvante quotidienne, une bouleversante maturation. "Vivre totalement au-dehors comme au-dedans,écrit-elle, ne rien sacrifier de la réalité extérieure à la vie intérieure." C'est en 1981 que furent révélés aux Pays-Bas les écrits de cette jeune intellectuelle juive hollandaise, morte à l'âge de 29 ans à Auschwitz en novembre 1943. La présente édition restitue l'intégralité (et l'intégrité) des écrits connus - un cahier du Journal sur onze a disparu - d'Etty Hillesum. Se trouvent ainsi complétées les éditions partielles du Journal, traduit en français en 1988, sous le titre "Une vie bouleversée", et des" Lettres de Westerbork". Si l'essentiel était connu, manquait encore le grain réel de la voix, le tremblement, la hâte de l'écriture... De fait, tout a été très vite pour Etty Hillesum. Entre 1941 et 1943, cette jeune fille de 27 ans - elle était née en janvier 1914 -, curieuse et intelligente, affronta le pire, avant de mourir, avec toute sa famille, comme plus de cent mille juifs hollandais déportés et assassinés par les nazis. Mais ces quelques mois furent également le théâtre, non d'une métamorphose, mais d'une stupéfiante prise de conscience spirituelle. "J'ai l'impression de vivre un processus continu de croissance qui suffirait à occuper des années", remarque-t-elle un jour. A de multiples occasions, alors que la vie est piétinée de toutes les manières, alors que l'étau de la souffrance et du désespoir se resserre, elle bénit l'existence, note une "sensation de dilatation". "Comme la vie est belle pourtant", s'écrie-t-elle un autre jour, n'ayant jamais renié ni sa nature sensuelle ni son humour. Le camp de Westerbork était le lieu d'où partaient chaque semaine les convois de la mort. Entre juillet 1942 et juin 1943, Etty Hillesum y fait trois séjours. Pas comme déportée, mais comme fonctionnaire du Conseil juif, organisme mis en place par les Allemands pour maintenir perversement, parmi la population promise aux chambres à gaz, un semblant d'ordre et de normalité. Elle y fut à chaque fois en tant que volontaire, afin d'obéir à ce qu'elle considérait comme une "obligation vis-à-vis de la collectivité". Dans cette tâche, elle trouva même un sens. En juillet 1943, le statut d'exception qui protégeait les membres du Conseil fut abrogé et le destin des Hillesum, comme celui d'innombrables autres familles, scellé. Très vite, comme le montrent son Journal et ses lettres, elle sut ce que serait ce destin. Elle ne se déroba pas : "La conscience de tout le bien qui a existé dans la vie, dans ma vie, loin d'être refoulée par tout le reste, m'imprègne chaque jour un peu plus." Etre un "cœur pensant" : c'est ce à quoi aspire la jeune femme à mesure qu'elle avance dans les ténèbres, avec une sorte d'optimisme surnaturel : "De l'enceinte même des camps, de nouvelles pensées devront rayonner vers l'extérieur." L'écrivain autrichien Jean Améry, rescapé des camps, suicidé en 1978, avait réfléchi sur l'effondrement de l'esprit à Auschwitz. L'intellectuel, qui porte en lui la possibilité d'une "approche esthétique de la mort", n'est pas plus armé, pensait-il, que l'homme ordinaire pour affronter une telle épreuve. Mais ce n'est pas d'esthétique qu'il s'agit ici. Nourrie de poésie - celle de Rilke ne la quittait pas -, Etty Hillesum fut de toute évidence un être d'exception. Eloignée de sa religion d'origine, lectrice des Evangiles et de saint Paul, elle vécut, hors de toute idée de conversion, une véritable expérience de Dieu. Elle sut avec certitude que la vraie connaissance passe par le contraire d'un retour sur soi. Sa prière se fit alors radicalement confiante... "Je vais t'aider, mon Dieu, à ne pas t'éteindre en moi." Il n'est pas nécessaire de donner cette expérience en exemple. Il importe simplement de l'entendre, de s'enrichir d'elle." (https://www.lemonde.fr/livres/article/2 ... _3260.html)

Lisez aussi les autres écrivains ici appelés... Et Rilke surtout, dont je partage avec elle l'amour!

Long, hein, "mon" texte? Mais je n'ai pas d'autre recette à vous offrir...

Pour éviter toute polémique, je tiens à préciser que je ne suis pas du tout (!)un thuriféraire de l'Etat juif d'Israël. Cette jeune femme juive, libre d'une liberté qui outrepasse toutes les limites imposées par les traditions religieuses - juives principalement, en son cas - aux femmes; par les "zhommes" aux femmes; cette jeune femme libre, qui aimait les hommes, s'offre toujours à moi aux pires heures de l'existence comme un secours aimant.

Bien à vous toutes, Mesdames!

Bernargo

Avatar du membre
marya
Participants à la Gérance
Participants à la Gérance
Messages : 6979
Enregistré le : 07 mars 2008, 00:00
Enquête de référencement : forum Mélodie
Citation : COEUR CORPS ESPRIT NE FONT QU'UN
Localisation : marseille

Re: Confinement

Message par marya »

Merci Bernago. Dés que la bibliothéque rouvre ses portes,
ça sera le 1er livre que j'emprunterai.
Bonne journée<;

Fleur de Lys
Colocataire
Colocataire
Messages : 45
Enregistré le : 26 juil. 2019, 16:56
Enquête de référencement : Pinterest
Localisation : Paris

Re: Confinement

Message par Fleur de Lys »

Le confinement ça va, j’ai la chance aussi d’être dans une maison, en milieu rural
Je me fais beaucoup de souci pour mes enfants, (ma fille vit en Italie et mon fils est médecin hospitalier en île de France) et mes petits enfants
Je découvre le stress.
Le confinement ça va...la crise du covid19 me donne une boule au ventre, m’angoisse.
Puis je me raisonne, s’angoisser ne sert à rien
Il faut vivre au jour le jour
Aucune projection possible pour demain
On verra bien
Désolée de m’épancher auprès de vous,
Je vous embrasse tous

Avatar du membre
clear
Colocataire
Colocataire
Messages : 6633
Enregistré le : 10 oct. 2014, 20:41
Enquête de référencement : Julien Venesson
Citation : à coeur vaillant rien d'impossible

Re: Confinement

Message par clear »

Si tu ne le fais pas ici où tu trouveras une oreille attentive ? à part ta famille et tes amis, tu n'as pas beaucoup d'endroits où t'épancher.
Il faut dire que de savoir ta fille en Italie et ton fils médecin en Île de France n'est pas pour rester sereine en cette période.
Nos maladies n'aiment pas le stress (facile à dire).
Moi je m'inquiète pour toutes ces boutiques et commerces fermés qui ne pourront peut-être pas réouvrir, tout le pays mis à l'arrêt mais je me réjouit de tous ces bénévoles qui prennent des initiatives afin d'aider leurs prochains. :amen: :super:

Par contre, honte à ceux qui profitent de cette crise pour voler et faire du profit ou de berner les gens sur Internet ! :faché2: :faché1:

Répondre
  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Retourner vers « Vestibule »